Maule 21

Editorial de Février 2015

vendredi 20 mars 2015 Daniel BRIATTE

Le 19 février, la société Mantrand, en règlement judiciaire, devait être vendue aux enchères. Affaire privée direz-vous ? Pas seulement. La responsabilité des hommes politiques en général et d’un maire en particulier se trouve aussi dans le développement économique de la commune dont il a la charge. Force est de constater que le tissu économique de Maule se dégrade de plus en plus et que des grands noms de la ville, Dion, Croiset et maintenant Mantrand ont disparu des forces vives de la cité. Et d’autres se préparent à partir. La faute à la crise ? Elle a bon dos pour justifier par de belles paroles l’inaction et l’incapacité des gens qui nous gouvernent. Certes, l’embellissement de la ville est une réussite. Mais à quoi sert aux vivants de mourir de faim dans un beau cimetière ?


Vous avez une question, une suggestion ?

Utilisez l'onglet "contact" en haut du site

L'équipe de Maule21 se fera un plaisir de vous répondre en ligne dans les meilleurs délais

Derniers articles
Accueil du site | Contact | Mentions légales | | visites : 90567

Suivre la vie du site Archives  Suivre la vie du site Les éditos précédents